Du Chantier: Linthal

Armaflex sur l'un des sites de construction les plus hauts d'Europe au coeur des Alpes

Une construction exceptionnelle

L’un des projets de construction les plus spectaculaires est en cours au coeur des Alpes glaronaises : le projet "Linthal 2015" a pour objectif d’augmenter considérablement la performance de la centrale de pompage-turbinage de Linth-Limmern et de permettre une productivité d’électricité flexible. L’ensemble de l’équipement de réfrigération a été isolé avec du NH/Armaflex sans halogènes et le système de protection contre l’incendie flexible Armaflex Protect a été utilisé au niveau des traversées

La Suisse ne possède pas de matières premières fossiles et est de ce fait fortement tributaire de la puissance hydroélectrique pour son approvisionnement énergétique. Plus de la moitié de l’électricité suisse est produite par des centrales hydroélectriques. Le pays est l’un des principaux utilisateurs de cette technologie. Dans ce domaine, il est uniquement devancé par la Norvège et l’Autriche. Environ une centaine de « réservoirs » suisses sont utilisés pour générer de l’électricité, mais seulement quinze d’entre eux sont équipés d’un système de pompage.
Pour l’instant, le projet d’extension le plus important en cours dans le secteur hydroélectrique suisse est le projet « Linthal 2015 », dont le groupe suisse Axpo est actionnaire à 85 % et le canton de Glaris à 15 %. Environ 2,1 milliards de francs suisses ont été investis dans ce majestueux projet. Une nouvelle centrale de pompage-turbinage souterraine pompera l’eau du lac Limmern jusqu’au lac Mutt, qui se situe 630 mètres plus haut, et utilisera cette eau pour produire de l’électricité. La nouvelle centrale offrira une capacité de pompage et de turbinage de 1 000 MW (4 x 250 MW), ce qui en fera la centrale de pompage-turbinage la plus puissante de Suisse.
Le barrage du lac Limmern, qui se trouve à une altitude de 1 857 mètres, a été construit il y a un demi-siècle. Un nouveau barrage a quant à lui été construit dans le réservoir supérieur, le lac Mutt, faisant ainsi passer le volume de stockage de 9 à 25 millions de m3, c’est-à-dire pratiquement le triple. Situé à une altitude de 2 474 mètres, le lac Mutt est le réservoir d’Europe culminant à l’altitude la plus importante. L’élément le plus spectaculaire est sans nul doute le barrage-poids, long de plus d’un kilomètre. Il s’impose comme le plus long de la Suisse et le plus haut d’Europe.

Tour de force logistique

La logistique représentait un véritable défi : excavatrices, camions, grues, matériaux de construction, installations - tout devait être transporté dans le bon ordre, à un moment précis. Environ 2,1 millions de tonnes de matériaux ont été livrées sur le site de construction aux 500 travailleurs, ce qui ne représente pas moins de 530 000 voyages. Un système de transport par conteneurs, similaire à ce qui est utilisé dans les ports maritimes, a été mis en place. Dans la station de base, plus de 70 spécialistes en logistique et en transport ont travaillé 24h/24 et 7j/7.

 Dans un projet d’une telle ampleur à une altitude de 1 700 mètres, la logistique représente un énorme défi. Mais au final, tout n’est qu’affaire de coordination. Suter nous a fourni des informations précises quant aux matériaux d’isolation dont ils avaient besoin à chaque étape de la construction. Afin de protéger les matériaux du vent et de la pluie, les palettes entières ont été emballées individuellement sous film rétractable, recouvertes d’un film résistant aux intempéries et stockées séparément. Elles ont ensuite été transportées en funiculaire de la station de base de Tierfehd jusqu’à une altitude de 1 700 mètres. Outre les matériaux et éléments de construction, les excavatrices, les grues et les machines destinées au creusement des tunnels ont également été transportées au moyen du funiculaire. Un spectacle d’exception ! Paolo Bencivinni, Responsable des ventes chez AG (Busswil, Berne)

Installationsplatz_Tierfehd_Juli_2016_jpg.jpg
Photo: Axpo
Transport_Bauseilbahn_JPG.jpg
Photo Axpo

Des machines à l’assaut de la roche

Au coeur du projet, on trouve deux importantes cavernes creusées dans la roche. D’une longueur de 150 mètres et d’une hauteur de 53 mètres, la caverne des machines est plus grande que le hall de la gare de Zurich. Les éléments les plus importants des machines hydrauliques sont les puissantes turbines de pompage, les volutes, les tuyaux d’alimentation et les vannes à boisseau. Le générateur a été assemblé directement dans la caverne des machines à partir d’un moteur électrique, d’un rotor et d’un stator. Tous les éléments ont été minutieusement assemblés, en quatre exemplaires. Les machines à induction innovantes à la vitesse de rotation réglable ont été développées spécialement pour ce projet et permettent de contrôler la production de la centrale de pompage-turbinage. Les générateurs sont ainsi en mesure d’adapter le mode de pompage pour augmenter ou réduire la quantité d’électricité produite en fonction de la saturation du réseau.
Les transformateurs ont quant à eux été installés dans une caverne légèrement plus petite. Avant leur mise en service, ils seront connectés au poste de refroidissement et remplis d’huile, atteignant ainsi un poids total de 250 tonnes. Ils permettront de transformer la tension du générateur de la nouvelle centrale de pompage-turbinage de 18 kV en 400 kV. 

La centrale de Linth-Limmern permet de produire jusqu’à un gigawatt d’électricité. Il s’agit donc d’une grande, voire très grande centrale. La société ENGIE Service AG a été chargée de la planification et de l’installation de l’intégralité de l’équipement de réfrigération et de chauffage, y compris de l’isolation des installations. Dans ce cadre, nous avons utilisé les produits NH/Armaflex, le matériau isolant sans halogènes d’Armacell, pour isoler toutes les installations froides et éviter ainsi tout risque d’incendie lié aux substances agressives et tout dommage à l’équipement. L’ensemble des traversées a été isolé avec la solution Armaflex Protect, car les parois et les plafonds sont des sections coupe-feu et les traversées doivent de ce fait être isolées conformément aux réglementations imposées par les pompiers locaux.” Karl Podhradsky, Chef de projet chez ENGIE Services AG (Zurich)

Isolant sans halogènes

Toutes les conduites de réfrigération et les autres installations de la caverne des machines, de la caverne abritant les transformateurs et des quatre tunnels reliant les deux cavernes ont été isolés avec NH/Armaflex sans halogènes. Le produit d’isolation en élastomère testé et éprouvé permettant de répondre à des exigences élevées en matière de sécurité est exempt de chlorures, bromures et PVC. NH/Armaflex présente un faible dégagement de fumée, que ce soit à l’état de combustion ou à l’état incandescent. Le produit offre un bon comportement au feu : il est autoextinguible, ne goutte pas et ne propage pas les flammes. De plus, NH/Armaflex minimise le risque de dommages secondaires, qui peuvent parfois avoir des conséquences financières bien plus importantes que les dommages primaires liés à l’incendie. Lors d’un incendie, le produit ne libère aucun gaz corrosif qui pourrait former des acides agressifs au contact de l’eau utilisée pour lutter contre l’incendie. 

Seul un matériau isolant à cellules fermées pouvait convenir pour procéder à l’isolation de conduites de refroidissement et d’eau froide dont les températures étaient de 10/17 °C et -1/+4 °C. Les isolants en élastomère tels que NH/Armaflex permettent aux installations de bénéficier d’une protection fiable contre la condensation et les pertes d’énergie. Les isolants Armaflex ne requièrent aucun pare-vapeur additionnel. Contrairement aux matériaux isolants traditionnels sur lesquels le pare-vapeur se présente sous la forme d’une fine feuille peu résistante, les produits Armaflex garantissent une résistance élevée à la diffusion de vapeur d’eau sur toute l’épaisseur de l’isolant, cellule par cellule.
L’équipement de réfrigération a été installé par ENGIE Services AG de Zurich et isolé par Suter de Dietikon. Suter a isolé les conduites d’un diamètre jusqu’à 600 mm, les circulateurs, les échangeurs de chaleur, les vannes, les clapets d’arrêt, les crépines, les amortisseurs de vibrations, les vannes d’arrêt à boisseau, les distributeurs et les autres composants. Les manchons et plaques NH/Armaflex utilisés présentent une épaisseur variant de 13 à 32 mm, la majorité de l’équipement ayant été isolé avec du matériau d’isolation d’une épaisseur de 25 et 32 mm.

Traversées ignifuges grâce à Armaflex Protect
Afin de prévenir toute propagation du feu en cas d’incendie, les traversées de parois et de plafonds doivent être isolées correctement. ENGIE Services AG (Zurich) a prescrit Armaflex Protect à cette fin. Cette barrière coupe-feu permet d’isoler pratiquement toutes les traversées de tuyaux en garantissant une protection contre l’incendie de 90 minutes sans recours à des mesures supplémentaires. Les propriétés éprouvées de cette mousse élastomère flexible dotée d’une couche isolante intumescente permettent d’exclure toute propagation de l’incendie. De plus, le système d’isolation hautement flexible assure une isolation thermique efficace et un contrôle de la condensation fiable. Armaflex Protect est aussi simple à installer que tous les autres produits Armaflex. Pour l’isolation de conduites de 22 à 89 mm de diamètre, la société Suter a utilisé des manchons Armaflex Protect d’une épaisseur de 25 mm. Les conduites d’un diamètre supérieur à 89 mm ont été isolées à l’aide d’une double couche de plaques Armaflex Protect d’une épaisseur de 13 mm. Une fois le joint longitudinal collé, du fil de bobinage a été enroulé autour des plaques Armaflex Protect afin d’obte ir une double protection.

Au total, le grossiste en produits isolants Regisol a fourni environ 5 000 m de manchons NH/Armaflex et 5 200 m² de plaques NH/ Armaflex ainsi que 450 m de manchons Armaflex Protect et 425 m² de plaques Armaflex Protect au site de construction le plus haut d’Europe, au coeur des Alpes. Depuis le printemps 2014, quatre installateurs d’isolation de Suter ont été présents en permanence sur le site pour installer les isolants Armaflex.

Suter est en charge de l’isolation technique de l’un des sites de construction les plus hauts d’Europe, au coeur des Alpes. Notre entreprise respectant des normes de qualité très strictes, il était tout naturel pour nous de travailler avec les meilleurs matériaux disponibles sur le marché, c’est à-dire NH-Armaflex et les colles Armaflex. L’avantage offert par les produits Armaflex est évident : ils sont faciles à installer et si vous travaillez proprement, le résultat visuel est parfait. Selon moi, il s’agit de l’un des meilleurs produits au monde. Notre fournisseur Regisol a parfaitement joué son rôle lors de ce projet spectaculaire en nous fournissant les matériaux sur le site de construction au moment où nous en avions besoin. Je suis extrêmement satisfait de notre travail.” Dirk Lummitsch, Responsable d’installation chez Suter isoliert (Baden)